DAFY MOTO :Naissance d’une longue amitié.

Un samedi après-midi un motard arrive en stop à notre garage à Boucé, il m’explique que sa chaîne de CB 750 Honda avait cassé à Chevagne 03, 80 km aller-retour on a le temps de discuter !

Un samedi ! C’est plus compliqué car il passe beaucoup de motos à l’atelier, j’en ai compté jusqu’à 30/40 et fermeture vers 22/23 H , mon père estimait qu’il fallait attendre mardi, j’étais ennuyé de voir ce motard de passage coincé, je discute avec les gars à l’atelier la façon d’ arranger le travail et je pars avec un des FIAT 238 et le proprio de la sept et demi .

Pendant le trajet aller retour, 80 km, on a le temps de discuter, de faire connaissance et en particulier je lui expliquais que l’on avait des difficultés pour se fournir en pneus en particulier les K81 Dunlop les plus courant à l’époque, de plus j’avais commencé de faire venir quelques accessoires d’Angleterre .

La chaîne en cassant avait défoncé le carter moteur, comme d’habitude, la réparation logique exigeait le remplacement des carters moteurs ! La facture était élevée (je me souviens qu’une paire de carter valait environ 2500 fr soit 380 euros sans compter les coussinets, les joints la main d’œuvre etc ) beaucoup de motards ne pouvaient assurer ce coût.

J’avais déjà testé une réparation, sans garantie, mais qui tenait le « choc » avec une plaque d’alu collée à la l’Araldite, sans démontage, Emmanuel ne pouvant se payer les carters je lui ai fait cette réparation.
J’avais été inspiré par l’ancien pilote de F1 Dan Gurney, j’avais lu dans un reportage qu’il avait été difficile de fondre le carter moteur de sa F1 d’une seule pièce il était donc fondu en deux pièces assemblées à la colle Araldite. Je connaissais un peu le principe, Homelite que je vendais,l’avait fait pour les carters réservoirs de leurs tronçonneuses .

Le mécano qui avait monté la chaîne avec une attache rapide n’était pas compétant, c’était interdit par Honda l’expérience ayant montrée la faiblesse de ce montage.

A l’occasion de ses quelques visites nous avons continué de parler de la possibilité d’aller en Angleterre chercher des pneus et accessoires, Emmanuel, maîtrisant bien l’anglais, m’a donc proposé de tenter le coup.

Pour premier voyage il est parti avec une immense valise attachée sur le porte bagage de la CB750. Une nuit, 1 H du matin, le téléphone sonne ! C’était Emmanuel de Birmingham il m’annonce qu’en tout et pour tout il avait trouvé une dizaine de K81 sur l’Angleterre et fallait-il les envoyer ? Ma réponse a été claire : Oui, il y a des bécanes d’arrêtées faute de pneus ! Il est revenu avec des vêtements de pluie et d’autres accessoires dans la grande valise, ensuite il a fait le trajet avec la 404 Peugeot break de sa maman.

L’idée d’un magasin naissait et il me demande si Vichy était intéressant je lui est répondu : non Clermont Ferrand s’impose.

Dafy Moto est né, ainsi qu’une longue collaboration et amitié encore d’actualité.
Le premier local avec Emmanuel :

DAFY_MOTO_PREMIER_MAG.jpg

https://www.dafy-moto.com/notre-histoire.html